Vendredi 26 avril, 20h30 Auditorium Chateaubriand Concert

« Le soleil se lève avec un joyeux chant de louange »

Orchestre symphonique de St-Malo
Pierre Sosin, direction

Programme

Chris Hazell (1948)
Three Brass Cats

Carl Nielsen (1865-1931)
Ouverture Helios

Johannes Brahms (1833-1897)
Symphonie n°4

Orchestre symphonique de Saint-Malo
Pierre Sosin, direction

photo : Laurent Guizard

Présentation

Outre ses six symphonies bien connues, le compositeur danois Carl Nielsen a écrit de nombreuses œuvres symphoniques courtes dont la plus célèbre est l’ouverture Hélios. Perle de ce concert présenté par l’orchestre de Saint-Malo, cette œuvre impressionniste illustre le mouvement du soleil dans le ciel de la mer Égée ; sur la partition, le compositeur écrivit : « Le soleil se lève avec un joyeux chant de louange. Il parcourt son chemin d’or et s’enfonce tranquillement dans la mer ». Nielsen composa son poème symphonique en 1903 alors qu’il séjournait à Athènes.

La Quatrième symphonie de Johannes Brahms, monument de la musique d’orchestre, à la fois classique et romantique, intime et grandiose, œuvre aux multiples thèmes connus au-delà des salles de concert, clôturera cette première soirée du festival.

TARIFS : 28€/22€/5€
Pass Découvertes : -20%

(*) Sur présentation d'un justificatif.

Dimanche 28 avril, 17h30 Salle du Grand large Concert

Les Astres chantants

Apolline Raï-Westphal, soprano
Benoît Rameau, ténor

Programme

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
L’Étoile : Romance de l’Étoile

Charles Gounod (1818-1893)
Roméo et Juliette : « Ah lève toi soleil »

Jacques Offenbach (1819-1880)
Fantasio : La Balade de la lune

Jules Massenet (1842-1912)
Werther : « Du gai soleil »
Manon : « Je suis encore toute étourdie »

Claude Debussy (1862-1918)
La terrasse des audiences au clair de Lune…, prélude
Pelléas et Melisande : duo de la tour
La cathédrale engloutie, prélude
Apparition
Nuit d’étoiles

Gabriel Fauré (1845-1924)
Clair de lune
Reflets dans l’eau

Augusta Holmès (1847-1903)
Hymne au soleil
Nocturne
L’étoile du matin

Franz Lehár (1870-1948)
La veuve joyeuse : « Heure exquise »

Leonard Bernstein (1918-1990)
West side story: “I Feel Pretty”
West side story: “Tonight”

 

Les Solistes de l’Opéra de Rennes
Apolline Raï-Westphal, soprano
Benoît Rameau, ténor
Robin Le Bervet, piano

photos : Amandine Lauriol & Olivier Lalane

TARIFS : 22€/16€/5€
Pass Découvertes : -20%

(*) Sur présentation d'un justificatif.

Dimanche 28 avril, 14h30 Auditorium Chateaubriand (placement libre) Concert

La Lanterne magique

Quintette Brocéliande
(Orchestre National de Bretagne)

Programme

Claude Debussy (1862-1918)
Syrinx pour flûte seule
Sonate n°2 pour flûte, alto et harpe en Fa Majeur

Guy Ropartz (1864-1955)
Prélude, marine et chansons : troisième mouvement

Frédérique Lory (1970)
Sonate marine, accompagné d’images projetées sur grand écran

Jean Cras (1879-1932)
Quintette pour harpe, flûte, violon, alto et violoncelle, photographies d’Irène Jonas

Quintette Brocéliande
Nicolaï Tsygankov, violon
Clémentine Cômes, alto
Thimothée Marcel, violoncelle
Stella Daoues, flûte
Marianne Lecler, harpe

Présentation

Le Quintette Brocéliande, formation innovante composée de membres de l’Orchestre national de Bretagne, vous convie à une expérience sensorielle unique où l’ouïe et la vue sont sollicitées à parts égales. Leur concert-spectacle mêlera des pièces musicales emblématiques du patrimoine breton (Jean Cras, Guy Ropartz, Frédérique Lory) à des projections d’images poétiques, ainsi qu’à des photographies originales d’Irène Jonas capturant la beauté de notre région.

Un concert pour raviver l’émerveillement des Lanternes magiques d’antan, offrant un voyage enchanteur à travers la splendeur de la Bretagne.

TARIFS : 22€/16€/5€
Pass Découvertes : -20%

(*) Sur présentation d'un justificatif.

Dimanche 28 avril, 16h Rotonde Surcouf Concert immersif

Si le jour paraît...

Gaëlle Solal, guitare

Programme

Isaac Albeniz (1860-1909)
Granada (Suite espagnole op.47)
Torre bermeja, Mallorca (12 Piezas características, Op.92)
Pavana-capricho op.12
Capricho catalan (España op.165)

Maurice Ohana (1913-1992)
Cadence (Concierto Tres Gráficos)
20 avril-planh, Jeu des quatre vents (de la suite Si le jour paraît… )
Saturnal (Cadran lunaire)
Tiento

Gaëlle Solal, guitare
photo : Romain Chambodut

Présentation

La guitariste Gaëlle Solal, acclamée pour mêler virtuosité et expressivité avec un égal bonheur, nous invite à un récital captivant dont le point de départ est une œuvre visuelle et plus précisément une gravure saisissante du peintre espagnol Francisco de Goya au titre évocateur : Si amanece, nos vamos (Si le jour point, allons-nous en). Le compositeur Maurice Ohana s’est inspiré de cette gravure et de l’univers de Goya pour écrire sa musique pour guitare. Un siècle avant, le compositeur Isaac Albéniz s’inspirait quant à lui du folklore espagnol pour créer des miniatures musicales gorgées de soleil, de lumière et de finesse.

Ce récital propose de passer de l’ombre à la lumière en alternant constamment ces deux compositeurs et ces deux répertoires.

Un concert « immersif »

Les concerts immersifs proposés par Classique au large n’ont pas de scène au sens classique : le public est disposé autour et à proximité des artistes qui, eux, se trouvent au centre de la rotonde. En abolissant la frontière entre scène et public, ces concerts ont pour ambition d’offrir au plus grand nombre de vivre l’expérience de la vraie musique de « chambre », à l’instar des concerts privés dans les salons au XIXe siècle où les auditeurs invités avaient une réelle proximité physique avec les artistes dont ils pouvaient simultanément écouter l’interprétation musicale et ressentir l’engagement physique.

TARIFS : 22€/16€/5€
Pass Découvertes : -20%

(*) Sur présentation d'un justificatif.

Dimanche 28 avril, 20h30 Auditorium Chateaubriand Concert

Musique pour les Feux d’artifice royaux

Orchestre Les Accents
Thibault Noally, violon et direction

Programme

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)

Music for the Royal Fireworks HWV351

Water Music

  • Suite n°1 en fa majeur, HWV 348
  • Suite n°2 en ré majeur, HWV 349
  • Suite n°3 en sol majeur, HWV 350

Orchestre Les Accents
Thibault Noally, violon et direction

Présentation

En clôture de cette édition consacrée à la lumière à travers ses diverses représentations musicales, Classique au Large offre à son auditoire l’œuvre la plus emblématique, la plus majestueuse et la plus éclatante célébrant la lumière : Music for the Royal Fireworks, autrement dit la Musique pour les Feux d’artifices royaux de Georg Friedrich Haendel. En 1749, Haendel compose cette « symphonie de plein air » pour les festivités en l’honneur du traité d’Aix-la-Chapelle. Pour célébrer la paix en Europe, la Couronne d’Angleterre avait prévu de nombreux musiciens et un impressionnant dispositif pyrotechnique dans le Green Park.

Les tout aussi célèbres Water Music, suites orchestrales conçues aussi pour le plein air afin d’accompagner des processions fluviales viendront compléter cette soirée festive.

L’orchestre Les Accents dirigé par le violoniste Thibault Noailly, spécialistes du répertoire du XVIIIe siècle, se produira en grande formation pour donner vie à ces œuvres imposantes qui font la part belle aux instruments à vent et aux cuivres.

TARIFS : 28€/22€/5€
Pass Découvertes : -20%

(*) Sur présentation d'un justificatif.

Dimanche 28 avril, 10h30 Rotonde Surcouf La jeune scène

Miroirs

Duo Momentum
Étudiants du Pont supérieur

Programme

Claude Debussy (1862-1918)
Sonate pour violon et piano

Arvo Pärt (1935)
Spiegel im Spiegel

Olivier Messiaen (1908-1992)
Vingt Regards sur l’Enfant-Jésus : Regard de l’Esprit de joie

Gautier / Sonnois
Création (2024)

Camille Pépin (1990)
Autumn Rhythm

 

Duo Momentum
Charlotte Sonnois, violon
Pierre Gautier, piano

Présentation

Depuis sa création, le festival Classique au Large ouvre ses portes aux jeunes artistes du Pont Supérieur de Rennes en fin de formation professionnelle. Cette année, outre leur participation à des concerts organisés par le festival pour les publics éloignés, ils seront présents aux rendez-vous “La Jeune scène”, pour donner leur interprétation musicale de la thématique de la Lumière.

TARIF UNIQUE : 5€

(*) Sur présentation d'un justificatif.

Samedi 27 avril, 20h30 Auditorium Chateaubriand Concert

Les Concertos Brandebourgeois

Les Musiciens de Saint-Julien
François Lazarevitch, flûte et direction

Programme

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Intégrale des six Concertos Brandebourgeois BWV 1046-1051

Les Musiciens de Saint-Julien
François Lazarevitch, flûte et direction
photo : Jean-Baptiste Millot

Présentation

Laissez-vous emporter par l’élégance et la sophistication de ces six concertos emblématiques de l’art de Jean-Sébastien Bach. Chaque concerto présente un effectif instrumental particulier avec notamment des instruments solistes différents : violon piccolo, hautbois, trompette naturelle, flûte à bec, clavecin, alto…

Les Musiciens de Saint-Julien, instrumentistes virtuoses et experts en musique ancienne, présentent l’intégrale de ces concertos mythiques et insufflent une vie nouvelle à ces chefs-d’œuvre parmi les plus universels de l’histoire de la musique.

TARIFS : 28€/22€/5€
Pass Découvertes : -20%

(*) Sur présentation d'un justificatif.

Samedi 27 avril, 17h30 Salle du Grand large Concert

Ombra e luce

Céline Scheen, soprano
Le Banquet céleste

Programme

Alessandro Scarlatti (1660-1725)
Cantate Correa nel seno amato

Alessandro Stradella (1643-1682)
Sinfonia a tre
Cantate Il più misero amante
Da chi spero aita o Cieli, extrait de l’oratorio La Susanna

Arcangelo Corelli (1653-1713)
Sonate en trio

 

Céline Scheen, soprano

Le Banquet céleste
Marie Rouquié & Simon Pierre, violons
Julien Barre, violoncelle
Diego Salamanca, luth
Kevin Manent-Navratil, clavecin

photo : Michal Nowak

Présentation

Porté par la soprano Céline Scheen et l’ensemble Le Banquet céleste, que les brétiliens connaissent bien du fait de leur résidence dans la ville de Rennes, ce concert aux couleurs méridionales présente trois compositeurs majeurs de l’Italie baroque – Stradella, Corelli et Scarlatti – qui ont laissé une empreinte significative sur l’histoire de la musique italienne. Les œuvres vocales et instrumentales présentées vous emmèneront dans un voyage sensible dans les intensités aussi sombres que lumineuses des sentiments.

TARIFS : 22€/16€/5€
Pass Découvertes : -20%

(*) Sur présentation d'un justificatif.

Samedi 27 avril, 10h30 Rotonde Surcouf La jeune scène

Clairs de lune

Duo sul Fiato
Étudiants du Pont supérieur

Programme

Reynaldo Hahn (1874-1947)
L’heure exquise

Debussy (1862-1918)
Nuit d’étoiles
Beau soir
Clair de lune

Gabriel Fauré (1845-1924)
Clair de lune

Richard Strauss (1864-1949)
In der Nacht
Morgen

Samuel Barber (1910-1981)
Sure on this shinning night

Emmanuel Chabrier (1841-1894)
Sous-bois

Lili Boulanger (1893-1918)
D’un jardin clair
Reflets

Hugo Wolf (1860-1903)
Verborgenheit

Louis Beydts (1895-1953)
D’ombre et de soleil : Dormez, ami

Francis Poulenc (1899-1963)
Hôtel

Jean Cras (1879-1932)
Lumière ! Ma lumière !

Guy Ropartz (1864-1955)
Lever d’aube

Paul Le Flem (1881-1984)
Soleils couchants
Clair de lune

Duo Sul Fiato
Marine Breesé, soprano
Louise Léger, piano

Présentation

Les lumières inspirent les compositeurs : lumière d’étoiles dans la nuit, clair de lune, soleil couchant, feu, rayon tamisé au travers d’un feuillage et lueur de l’aube qui entre par la fenêtre. Ce sont toutes ces nuances qu’explore le Duo sul fiato,composé de deux étudiantes du Pont Supérieur, à travers un large répertoire de mélodies françaises ou européennes. Saint Malo et la Bretagne se reflètent dans leur programme avec des pièces des compositeurs bretons Guy Ropartz et Paul Le Flem.

Depuis sa création, le festival Classique au Large ouvre ses portes aux jeunes artistes du Pont Supérieur de Rennes en fin de formation professionnelle. Cette année, outre leur participation à des concerts organisés par le festival pour les publics éloignés, ils seront présents aux rendez-vous “La Jeune scène”, pour donner leur interprétation musicale de la thématique de la Lumière.

TARIF UNIQUE : 5€

(*) Sur présentation d'un justificatif.

Vendredi 26 avril, 17h30 Salle du Grand large Concert

Iridescence

Dimitri Weissenberg, piano

Programme

Frederico Mompou (1893-1987)
Prélude n°7 « Palmier d’étoiles »

Paul Le Flem (1881-1984)
Avril

Claude Debussy (1862-1918)
Images I : Reflets dans l’eau

Leoš Janáček (1854-1928)
Sonate « 1.X.1905 »

Sergueï Rachmaninov (1873-1943)
Préludes Op. 23, n°6 & Op. 32, n°12

Camille Pépin (1990)
Iridescence-Glace

Igor Stravinsky (1882-1971)
Trois mouvements de Petrouchka

Présentation

La 16e édition du festival Classique au large débutera avec le récital d’un jeune pianiste originaire de Saint-Malo, lauréat du Conservatoire National de de musique de Paris et petit-fils du célèbre pianiste Alexis Weissenberg.

Dimitri Weissenberg propose un programme éclectique centré sur des œuvres évoquant la lumière et ses reflets, de Claude Debussy, Federico Mompou, Paul Le Flem ou de la jeune compositrice Camille Pépin, récompensée par une Victoire de la musique en 2020. En complément de programme, le pianiste interprétera quelques-uns des grands chefs-d’œuvre de la musique russe, notamment deux préludes de Rachmaninov et le célèbre Petrouchka de Stravinsky.

TARIFS : 22€/16€/5€
Pass Découvertes : -20%

(*) Sur présentation d'un justificatif.

DEV