Le Grand Orchestre des Contrebasses. 86 musiciens!

Présentation

Le 01/01/1970 à 01h00 Auditorium Tarif : 20 € Tarif réduit (*): 12 € Réserver

 

Depuis une quinzaine d’années, Emilie Postel-­‐Vinay réunit ses élèves contrebassistes pour jouer en trios, quatuors, quintettes lors d’auditions dans plusieurs conservatoires de la région parisienne.
Lors de l’édition 2008 de Musicora, et sous l’égide de l’Association des Bassistes et Contrebassistes de France (ABCDF), ces petits ensembles s’étoffent pour former un véritable orchestre de contrebassistes, des grands solistes aux très jeunes débutants.
Le programme de ce concert sera redonné lors de la convention internationale Bass’2008 au Conservatoire National Supérieur de Paris en novembre 2008. L’orchestre qui grandit encore, récidive avec un nouveau programme pour Musicora 2009.

Depuis lors, le pli est pris ! Chaque année ou presque, les différents professeurs venus de toute la France, font travailler leurs élèves sur des programmes différents (danses latino-­‐américaines, airs d’opéra, musiques de films et en novembre 2015 musiques russes).
Ils se réunissent ensuite à Paris (ou à Saint-­‐Malo !) pour de grandes journées de la contrebasse sous la direction d’Emilie Postel-­‐Vinay. La plupart des pièces qu’elle a écrites ou transcrites pour l’occasion font l’objet d’éditions afin de contribuer à l’élargissement du répertoire de la contrebasse.

EMILIE POSTEL-­‐VINAY, CHEF D’ORCHESTRE

Elle a créé en septembre 2009 l’Orchestre de la Bastille qu’elle dirige depuis.
Après des études de flûte traversière, elle s’oriente vers la contrebasse, obtient un premier prix, son Diplôme d’État, puis son Certificat d’Aptitude.
Elle enseigne la contrebasse dans plusieurs conservatoires de la région parisienne. C’est d’abord en pensant à ses élèves qu’elle publie une méthode de contrebasse en deux volumes ainsi que de multiples pièces pour contrebasse. Elle rassemble régulièrement un grand orchestre de contrebassistes venus de toute la France pour lequel elle transcrit et publie de nombreuses pièces sur le thème de l’opéra, du cinéma, des danses latino-­‐américaines…. (Editions Henry Lemoine, Combre, Chanteloup, Fertile Plaine) En 1998, elle fonde le Quatuor Arlequin (violon, clarinette, piano et contrebasse) et met en scène plusieurs spectacles pour cette formation dont deux opéras de Bizet : Le Docteur Miracle et La Maison du Docteur. Ce dernier est une œuvre inédite, retrouvée par le biographe de Bizet, Hervé Lacombe. Elle transcrit les partitions, ce qui constitue l’essentiel du répertoire de ce quatuor. Les éditions pour le quatuor et pour orchestre de la Maison du Docteur sont en cours.
Elle se passionne très jeune pour la direction d’orchestre et dirige plusieurs ensembles dont l’orchestre des élèves du Lycée Racine ainsi que des orchestres d’élèves dans les conservatoires où elle enseigne. Puis elle fonde l’Orchestre de la Bastille, avec lequel elle partage son goût de l’éclectisme et des découvertes.

Programme

 

Ainsi parlait Zarathoustra (extrait) de R. Strauss dans: 2001, l’Odyssée de l’Espace Indiana Jones de John Williams

Mon Oncle de Franck Barcellini

Sarabande de G.F. Haendel (Barry Lindon)

Le Tourbillon de Cyrius Resvani (Jules et Jim)

James Bond – thème de Monthy Norman

Le bon, la brute et le truand de Ennio Moricone

La Panthère Rose de Henri Mancini

Amarcord de Nino Rota

Le Parrain de Nino Rota

Un Homme et Une Femme de Francis Lai

Pirates des Caraïbes de Hans Zimmer

Calling you de Bob Telson (Bagdad Café)

Marche des Éléphants (Le Livre de la Jungle) de Robert B. Shermann

Tea for two (la Grande Vadrouille) de Vincent Youmans

The Entertainer de Scott Joplin (L’Arnaque)

Les Copains d’abord de Georges Brassens (Les Copains)

La Comparsita de M. Rodriguez (Certrains l’Aiment Chaud)

Mission Impossible de Lalo Schifrin

Singing in the Rain de Nacio Herb Brown

Star Wars de John Williams

Les Aristochats de Al Rinker

Orchestre de la Bastille Direction Emilie Postel-Vinay

(*) Sur présentation d'un justificatif.