Jakub Józef Orlinski & Il Pomo d’Oro

Présentation

Le 02/05/2020 à 17h30 Salle Grand Large Tarif : 22 € Tarif réduit (*): 17 € Réserver

Jakub Józef Orlinski contre-ténor

Il Pomo d’Oro ensemble baroque
violons, alto, violoncelle, contrebasse, théorbe, clavecin

 

Étudiant de l’université Chopin de Varsovie, puis de la Juilliard School de New York, Jakub Józef Orliński séduit et enchante son public par sa voix au timbre inoubliable. Sa virtuosité et son charisme l’ont propulsé parmi les grands interprètes de la musique ancienne. Ce jeune musicien (il a moins de 30 ans) vient à Saint-Malo accompagné par l’ensemble Il Pomo d’Oro avec qui il a enregistré son dernier album chez Warner (Facce d’amore). Alliant très haute compétence technique et enthousiasme artistique, Il Pomo d’Oro, formation d’une qualité exceptionnelle, se produit aussi bien à l’opéra qu’en petit groupe. L’ensemble accompagne des musiciens prodiges comme Edgar Moreau (reçu à Saint-Malo en 2018), mais aussi des voix prestigieuses.

Programme

Facce d’amore

F. Cavalli (1602-1676), Sinfonia & Erme e solinghe… Lucidissima face (Endimione, La
Calisto)
G. A. Boretti (1638-1672), Chi scherza con Amor (Eliogabalo, Eliogabalo)
G. A. Boretti, Sinfonia & Crudo amor non hai pieta (Claudio, Claudio Cesare)
G. Bononcini (1670-1747), Infelice mia costanza (Aminta, La Costanza non gradita)
G. Bononcini, Sinfonia (instrumental, La Nemica d’Amore fatta amante)
L. A. Predieri (1688-1767), Finche salvo e l’amor suo (Scipione, Scipione i Giovane)
G.F. Haendel (1685-1759), Ah stigie larve !… Vaghe pupille (Orlando, Orlando)

Entracte

G. F. Haendel, Spera che tra lecare gioie (Muzio, Muzio Scevola)
J. A. Hasse (1699-1783), Sempre a si vaghi rai (Orfeo) air pour Farinelli
F. B. Conti (1681-1732), Odio, vendetta, amor (Fernando, Don Chisciotte)
N. Matteis (1650-1714), Ballo dei Bagatellieri (instrumental, Don Chisciotte in Sierra Morena)
L. A. Predieri, Dovrian quest’occhi piangere (Scipione, Scipione i Giovane)
G. M. Orlandini (1676-1760) et J. Mattheson (1681-1764), Che m’ami ti prega (Nerone, Nerone)

(*) Sur présentation d'un justificatif.